Alors voilà

Alors voilà

Alors voilà

Faute de financement, l’hopital public est obligé de prostituer la santé des gens. Voilà pourquoi nous quémandons des sous, pourquoi nous courons après la pépite d’or joueuse. Pour ça et pour le champagne, les cigares et la cocaïne.
Je plaisante, on ne drogue pas à l’hôpital. En revanche, qu’est-ce qu’on…

Il y a urgence de vivre, il est plus tard qu’on ne le pense.