La Contribution de Doctolib au plan Ma Santé 2022

La Contribution de Doctolib au plan Ma Santé 2022

Conférence lors de la Paris Healthcare Week de 2019 – Mardi 21 mai 2019

La plateforme Doctolib est devenue aujourd’hui un outil répandu chez les patients mais aussi chez les praticiens. Si elle est un outil pratique de prise de rendez-vous pour les uns, elle est surtout aussi un véritable outil métier pour les autres.

Doctolib dans le plan Ma Santé 2022

Dans le cadre du plan Ma Santé 2022, Doctolib souhaite aboutir à un décloisonnement du système de santé. Pour bien comprendre, aujourd’hui Doctolib c’est 35 000 000 visites par mois et une offre de soin complète représentée au travers de 80 000 professionnels de santé inscrits sur le site.

Si du côté des praticiens, Doctolib est agenda connecté il devient aussi aujourd’hui un véritable outil d’adressage. En effet, dans le cadre du parcours patient, il n’est pas rare de devoir passer de la ville à l’hôpital, ou encore du généraliste au spécialiste. Si jusqu’à présent des noms de spécialistes s’échangeaient sur des post-it, c’était au détriment du parcours patient et notamment du suivi des soins. C’est pourquoi Doctolib a imaginé une fonctionnalité d’adressage d’un patient d’un professionnel de santé à un autre.

Le CHU de Rouen à l’essai

Grâce à une interface ergonomique, la prise de rendez-vous se fait en 3 clics. Si aujourd’hui seulement 10% des professionnels de santé utilisent cet adressage, il semblerait que la pratique se généralise. Un exemple concret a été donné en séance avec le CHU de Rouen qui grâce à l’adressage rend le soin accessible avec une transmission de l’historique du patient et des créneaux de consultation dédiés. Il n’y a pas encore de retours statistiques pour confirmer la tendance.